Artemisia ou la Vagabonde

Artemisia ou la Vagabonde

Pampelune ou Iruna

La ville de Pampelune est un modèle parfait de cohabitation entre tradition et modernité.

 

A chaque fois que nous allons visiter la partie espagnole de la Navarre, nous passons à l'office du tourisme d' Urdax.

 

La responsable de l'office de tourisme  dont  malheureusement je ne connais pas le nom est une veritable bible de la region Navare .

 

Sur ces conseils ( garder impérativement notre voiture dans un parking souterrain sinon fourrière ) nous sommes partie

 

direction Pampelune.

 

A la découverte.

 

 

 

 

 

 

 

 

La notoriété de Pampelune provient certainement en partie de son fils adoptif, Ernest Hemingway, qui séjourna longtemps en Navarre pendant la Guerre Civile espagnole, et qui était également un grand amateur des Fêtes de San Fermin. Il mentionne d’ailleurs ces festivités et ces « encierros » (courses de taureaux) dans son livre « Le soleil se lève aussi ».

Les Fêtes de Pampelune commencent le 6 juillet et durent une semaine. Durant cette période là, la ville est envahie par plus d’un million de visiteurs et devient l’une des plus importantes fêtes populaires au monde. Parmi les festivités, ont lieu naturellement les traditionnelles courses, durant lesquelles une centaine de personnes se font poursuivre chaque matin par des taureaux dans une rue étroite de la vieille ville, jusqu’à ce que les bêtes atteignent l’arène quelques minutes plus tard. Outre cette périlleuse épreuve, les Fêtes de Pampelune se caractérisent par des défilés, des compétitions de sports traditionnels et des concours de feux d’artifices.

Le restant de l’année, Pampelune ou Iruña de son nom basque, est une ville relativement calme. Il y a un flux constant de visiteurs, dont de nombreux pèlerins ou randonneurs qui empruntent le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

 



04/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres