Artemisia ou la Vagabonde

Artemisia ou la Vagabonde

Lecture du confinement

kant

 

Je viens de terminer deux livres de Marie ROBERT, une philosophe qui a décidé de sortir la philosophie des bibliothèques pour la replacer au coeur de nos vies.

La philosophie d'après Marie Robert n'est pas une théorie abstraite et prétentieuse mais une sagesse qui nous fait du bien.

Elle décrit dans ces deux livres toutes sortes de situations de la vie courante d'un ado insupportable, de la mort de notre chien, d'un problème au travail avec nos collègues ou un rencard puis nous explique ce que les philosophes ont ecrit à propos de toutes ces situations.

D'après elle, il faut descendre la philosophie de son piédestal - c'est aussi lui rendre hommage - 

et faire en sorte que ce savoir si précieux devienne familier pour tous afin qu'à la prochaine crise, au lieu de paniquer, on invite Aristote, Platon ou Kant à prendre un café au Salon.

Malheureusement, aucun paragraphe sur le confinement

 

J'aurais aimé avoir un professeur de philosophie comme elle et je crois, tous les lycéens pareillement.

 

Doudou dit que les philosophes du temps de la peste auront vu leurs écrits brûés par autodaphée.

 

 

 

Descartes-pour-les-jours-de-doute-Et-autres-philosophes-inspirants2

 

 

Autre livre que j'ai lu. Oui le confinement a du bon....

J'ai le temps de lire.

Ma bibliothèque est remplie de livres que je n'avais pas le temps de livre.

 

J'ai lu un autre livre que j'ai adoré, le confinement est un avant gout de ma futur retraite.

Anne France D'Auteville par son livre enlève ma peur de vieillir.

La  retraite est le début d'une nouvelle vie, à moi de définir quelle vie.

 

la vieille

 

 

Après le tour du monde, la biker de choc de Et j'ai suivi le vent s’attaque à la France et livre une petite philosophie de la moto, de la nature et de l’amitié. Le jour de ses 60 ans, cela fait déjà dix ans qu'Anne-France Dautheville n’est pas remontée sur une moto. Cédant de nouveau à l’appel de la route, elle achète une BMW800 d’occasion et part faire un tour de France de l’amitié et de la bonne humeur pour fêter son anniversaire avec les gens qu’elle aime. Alternant récit de son road trip français, souvenirs et conseils de motarde, son texte brosse le portrait d’une mémé flingueuse qui a décidé que malgré l’âge son corps serait "moelleux", toujours nature, habitée par le seul plaisir de vivre, d’une liberté et d’une ouverture sur le monde qui remettent à leur place nos "horizons" actuels, si étriqués.

 

 



11/04/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres