Artemisia ou la Vagabonde

Artemisia ou la Vagabonde

Divine Jacqueline

La comtesse de Ribes, nee Jacqueline de Beaumont,  dans l'hotel familial de la rue de la Bienfaisance, photographiee par Horst en 1984.

 

Dominique BONA est une biographe, j'ai déjà lu la biographie de Berthe  MORISOT

(l'une de mes peintres préférées).

 

 Jacqueline de Ribes à Palm Beach en juin 1986, dans une robe qui porte son nom, collection printemps/été 1986.

 

 

Jacqueline de RIBES a fait de sa vie et surtout d'elle même une oeuvre d'art.

 

BONA Dominique COUV Divine Jacqueline

 

Jacqueline est une Icone de style, un symbole de l'élégance à la française.

Son oeuvre fut exposée au Metropolitan museum de New York en 2015.

 

A travers la vie de cette femme, on découvre la vie de la High Society, une vie faite de fêtes et de mondanités.

 

Le destin de Jacqueline et sa famille voit s'achever l'ancien monde et l'apparition de nouveaux codes.

 

Ce qui ma frappé dans a biographie est l'absence des parents (trop occupés à tenir leur rang dans la société), élevée par des gouvernantes dans l'indifférence de sa mère.

Et elle reproduit le même schéma avec ses enfants.

 

Au Bal oriental du baron Alexis de Redé, le 5 décembre 1969 à l’hôtel Lambert, Paris.

 

Une biographie qui pose la question de ce qui est important dans la vie de chacune.



04/01/2022
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 70 autres membres